• Accueil

    Fotama to Tarfôlôvogo
  • Tester ses DNS avec Namebench "article précédent" est bon mais il y'a toujours des mecs qui sont impatients sur la toile et qui adorent le Plug and Play. c'est pour satisfaire ces amis qu'ils doivent apprendre à connaitre ces 8 bons serveurs DNS que voici:

     

    Le DNS ou Domain Name Server (en français système de noms de domaine) est un terme technique qui est utilisé pour configurer une connexion Internet. La plupart des personnes se contentent des réglages automatiques qui configurent alors le ou les DNS sur ceux de son provider, ce qui n’est rarement ni la solution la plus performante ni la plus respectueuse de la vie privée.

    Techniquement, le DNS est l'équivalent d'un annuaire téléphonique qui associe un numéro au nom d'une personne qui est beaucoup plus facile à mémoriser pour un être humain. Similairement, les serveurs DNS maintiennent un répertoire des noms de domaine des sites Web, comme ballajack.com et les traduisent en adresses IP compréhensibles par les ordinateurs et les serveurs connectés au réseau Internet.

    Les DNS des FAI sont souvent limités et bloqués, car c'est par ce procédé technique qu'ils arrivent à faire en sorte, à la demande des autorités ou non, d'interdire l'accès à certains sites Internet, jugés contraire à la loi ou pour lesquelles des restrictions géographiques s'appliquent.

     Il est bien entendu possible d'utiliser des serveurs DNS autres que ceux fournis par son fournisseur d'accès à Internet. La modification est à faire dans les paramètres avancés de sa connexion réseau en changeant les DNS indiqués (réglé sur automatique le plus souvent), par l'un de ceux fournis ci-dessous.

     

     

    La liste contient huit serveurs DNS fiables, alternatifs, gratuits et publics, qui garantissent la stabilité et la vitesse de la connexion Internet. La plupart prennent en compte les protocoles ipv4 et ipv6.

    Attention, la modification des noms de domaine n'est pas à prendre à la légère. Il convient de s'assurer que le DNS est fiable. Il existe en effet des serveurs DNS frauduleux conçus pour diffuser des virus et autres saletés numériques en redirigeant les requêtes DNS vers des sites dangereux pour la sécurité des ordinateurs.

    Source: http://www.ballajack.com/bons-serveurs-dns

    Merci au Geek :Les Infos de Ballajack


    votre commentaire
  • Qu'est-ce qu'un serveur DNS?

    Depuis Adjamé on peut dire qu'un serveur DNS sur Internet est l'appareil qui traduit que www.google.ci vous tapez dans votre navigateur vers l'adresse IP 216.58.206.227 qu'il est vraiment.

    Remarque: Les autres noms pour un serveur DNS incluent le serveur de noms, le serveur de noms et le serveur de système de noms de domaine. 

    j'ai par ailleurs suivi ce petit tuto Namebench de cnetfrance.fr que j'aimerais partager a vous.

     

    Namebench : trouver le meilleur DNS pour accélérer sa connexion internet

    Pour accélérer la connexion internet il suffit parfois de changer ou d'indiquer des serveurs DNS plus rapides suivant votre fournisseur d'accès à internet. Les DNS (pour Domain Name System) servent à faire le lien entre un nom de domaine d'un site (ex : www.cnetfrance.fr) et leur adresse IP réelle. Ils sont interrogés à chaque connexion.

    Votre fournisseur d'accès à internet a ses propre DNS, et ils sont utilisés par défaut quand la configuration de votre carte réseau est en automatique mais il est possible de changer les DNS manuellement. Encore faut-il savoir lequel choisir, c'est que va nous aider à faire Namebench.


    Installer Namebench


    Avec le logiciel sans installation Namebench on peut tester les DNS pour trouver les plus rapides. Rendez-vous sur le site de l'éditeur : https://code.google.com/archive/p/namebench/downloads

    Sélectionnez votre système d'exploitation :




    Exemple pour Windows :



    et enregistrez le logiciel sur votre ordinateur. Il faut ensuite se rendre dans le dossier de téléchargement pour retrouver le fichier à exécuter.

    Important : Votre pare-feu, si vous en possédez un, risque de faire des siennes et bloquer le logiciel car il tente de communiquer avec internet. En cas de problème, il faut donc le désactiver et le réactiver après le test. D'autre part certains logiciels de sécurité (dont Avast) peuvent détecter un intrus "PUP.GiganticSavings", il s'agit toutefois d'un "faux-positif", vous pouvez ignorer cette alerte.


    Tester ses DNS avec Namebench


    Avant de commencer, prenez soin de fermer tous les logiciels ayant accès à internet pour ne pas interférer avec les tests effectués par Namebench.

    Double-cliquez sur le fichier téléchargé : namebench-1.3.1-Windows.exe et cliquez sur "Extract" :




    Après un certain temps l'interface du logiciel s'ouvre, sans installation. Choisissez votre navigateur habituel dans la liste puis "Start Benchmark" :



    Patientez car cela risque d'être long (environ 15 minutes) et n'utilisez pas votre ordinateur ou la connexion internet pendant ce temps et ce, même si le programme paraît planté. Attendez le résultat qui va s'afficher dans votre navigateur internet.

    A la fin des tests, votre navigateur va s'ouvrir avec un résultat semblable à celui-ci :



    "Primary Server" indique le serveur DNS favori à utiliser et "Secondary Server" le serveur de deuxième choix (mais qu'il faudra aussi renseigner).


    Changer ses DNS


    Rendez-vous dans le panneau de configuration, en haut à droite afficher par "Petites icônes" puis :

    • Centre réseau et partage
    • Modifier les paramêtre de la carte
    • clic droit sur la carte
    • Propriétés
    • protocole 4 (TCP/IPv4) ou (TCP/IPv6)
    • Propriétés
    • Cocher la case Utiliser l'adresse de serveur DNS suivante :
    • Remplir DNS préféré : par le résultat obtenu avec NameBench
    • DNS auxiliaire : par le résultat obtenu
    • faire OK


    En détail : modifier les DNS pour Windows XP, Vista, Windows 7 ou 8, pour Mac ou Linux



    N'oubliez pas de réactiver le pare-feu puis de redémarrer votre ordinateur. Vous utilisez à présent les DNS les plus rapides pour votre connexion .

    N'hésitez pas à demander conseil et à poser des questions dans les forums internet et réseaux.

    Source: http://forums.cnetfrance.fr/topic/1233721-namebench--trouver-le-meilleur-dns-pour-accelerer-sa-connexion-internet/


    votre commentaire
    1. Les disques optiques ne sont ni indestructibles ni éternels. Avec l'utilitaire Roadkil's Unstoppable Copier on va pouvoir récupérer les fichiers sur des supports dégradés. L'utilitaire est gratuit. Il est décliné en version installable et portable. Son interface est proposée en Français et il est compatible pour toutes les déclinaisons de Windows, de la version Windows 95 à Windows 8. Une version pour Linux existe également.
      Usure, problèmes de secteurs..., les CD et DVD inscriptibles et réinscriptibles réservent parfois de mauvaises surprises. Dans les faits, on est très loin des promesses publicitaires mettant en avant une durée de vie illimitée pour ces supports. Après quelques années, les données enregistrées sur les CD ou sur les DVD deviennent quasiment illisibles.
      Pour prolonger leur durée de vie, protégez-les de la lumière et conservez-les dans un boîtier rigide. Si, malgré tout, vous n'accédez plus aux données qu'ils contiennent, soumettez-les au logiciel Roadkil's Unstoppable Copier. Il regroupera les morceaux de fichiers pour les réassembler sur le disque dur.
       Le processus de récupération des données se déroule en trois étapes :

    unstoppable-copier

     
    • Étape 1 - Indiquez la source et la destination des données : Lancez le logiciel et insérez le CD ou le DVD dans le lecteur de votre PC. En haut de la fenêtre, cliquez sur le lien Parcourir placé en haut à droite de l'intitulé Source et désignez le lecteur qui contient le support endommagé. Choisissez ensuite l'autre boutonParcourir situé juste en dessous du premier, afin d'indiquer le dossier dans lequel seront enregistrées les informations récupérées. Si vous souhaitez visualiser un type de fichiers précis (Copiés, Évités ou Corrompus), cochez les cases correspondantes qui se trouvent en bas de la fenêtre.
    • Étape 2 - Ajustez les paramètres de récupération : Placez-vous sur l'onglet Paramètres. Cochez l'optionFichiers non endommagés en premier pour accéder en priorité aux éléments sains qui peuvent être lus et extraits sans soucis et laisser ainsi du temps pour la récupération des fichiers abîmés. Afin d'optimiser vos chances de restaurer les informations, demandez au logiciel d'effectuer plusieurs essais en indiquant une valeur (3, par exemple) dans le champ Nombre maximum de tentatives.
    • Étape 3 - Lancez l'opération de sauvegarde : Retournez sur l'onglet Copier, lancez la récupération et la sauvegarde en sélectionnant Copier. Vous pouvez suivre la progression de l'opération et décider à tout moment d'ignorer un fichier en cliquant sur le bouton Passer. Validez par OK.

        Source : Roadkil's Unstoppable Copier

               : http://www.ballajack.com/comment-recuperer-donnees-cd-dvd-endommages


    votre commentaire
  • Pour faire parvenir des fichiers de plusieurs Mo à des contacts, l'envoi par mail trouve vite ses limites, car la plupart des fournisseurs d'accès à Internet limitent l'envoi à 25 Mo par fichier. C'est d'ailleurs aussi le cas avec Gmail, la messagerie Web de Google. Pourtant les besoins des utilisateurs informatiques ont changé. Le temps où s'envoyait des documents textes de quelques Ko est révolu. Il est maintenant courant de vouloir partager des photos ou des vidéos qui pèsent plusieurs Mo octets. Pour cela, le mail n'est pas du tout adapté.

    Bien sûr avec Dropbox ou Google Drive, il est tout à fait possible de dépasser la limite fatidique des 25 Mo, en faisant parvenir par mail un lien de téléchargement du fichier à ses contacts, mais il faut savoir que ces services imposent des quotas pour l'espace disque attribué, pour le volume de transfert autorisé par jour ou encore pour la taille maximum autorisée pour chaque fichier. En cas de dépassement, on se retrouve bloqué ou pire avec un compte suspendu.

    J'avais présenté un service d'envoi de fichiers appelé WeTransfer qui existe toujours et qui permet d'envoyer gratuitement des fichiers jusqu'à une taille de 2 Go. Au-delà, il faudra passer à la caisse. L'inconvénient c'est que les fichiers envoyés transitent par des serveurs situés au bout du monde, dont on ne sait pas grand-chose.

     

    takeafile

    Avec Takeafile, il n'y a aucune limitation de taille de fichier. Il s'agit d'un service gratuit et anonyme d'envoi de fichier entre deux personnes. L'application Web fonctionne par glisser-déposer (un clic sur la zone de dépôt donne aussi accès à la boîte de dialogue pour sélectionner un fichier sur un disque).

    Une fois qu'un fichier a été déposé, une URL de téléchargement est générée automatiquement. Il suffit de la faire parvenir à un contact pour lui permettre de le télécharger depuis son navigateur Web. Attention, pour que le transfert se déroule correctement, l'expéditeur doit laisser son navigateur ouvert sur la page de transfert deTakeafile, celle où est affiché le lien de téléchargement du fichier.

    takeafile-envoi-fichier

    takeafile-reception-fichier

    Les échanges ne transitent pas par un serveur distant. Takeafile s'appuie sur le protocole de transfert WebRTC (la technologie est implémentée sur les navigateurs Chrome et Firefox) pour mettre en relation deux navigateurs Web sans intermédiaire en P2P (Peer to Peer).

    Site : Takeafile

    source : http://www.ballajack.com/envoyer-fichiers-sans-limite-taille

     


    votre commentaire
  • C’est assez gênant de chercher taper l’adresse d’un site internet dont vous avez besoin et de ne pas pouvoir y accéder. J’ai trouvé cette ébauche d’énergie de l’admin de crack-net, très enrichissant que je voudrais partager avec vous. Bonne lecture !

    Que ce soit à des fins de censure ou pour éviter aux salariés ou aux étudiants de se laisser distraire par internet au travail, vous avez peut-être déjà été confronté à une situation de blocage de sites internet. 
     
    Heureusement, il existe des techniques de contournement pour ce type de blocage assez simples à mettre en œuvre. 
     
    Voici mes 5 solutions préférées, pour contourner le blocage de sites, que je vous décris de manière sommaire mais avec assez d'information pour réussir à y arriver par vous même : 
     
      
    censure-internet

      1- L'utilisation d'un proxy pour contourner le blocage de site internet

      

    Je le place en 1ere position car cette solution que j'utilise le plus fréquemment. Pour simplifier et vulgariser, un proxy est une machine qui a une IP différente de la votre et qui va servir d'intermédiaire de connexion entre votre ordinateur et le site que vous visitez. En procédant ainsi, le site que vous visitez ne voit que l'IP du proxy et vous attribue ainsi la localisation géographique de ce dernier. 

    Par contre,  puisque vos données passent dans un serveur tiers, il vaut mieux ne pas y laisser transiter des données sensibles.

    • Il existe en ligne des services web tels que Proxy site, qui proposent des proxy avec des IP américaine ou européennes. Dans ce genre de site on tape directement l'URL bloquée dans le champs d'URL proposé en sélectionnant la localisation géographique du proxy de son choix et le tour est joué... Pas besoin d'installer un quelconque logiciel tiers.

    proxysite

    • J'utilise sinon, depuis plusieurs années déjà, une extension pour les navigateurs Firefox et Chrome excellente. Nommée AnonymoX, elle permet simplement, après installation, via un bouton dans la barre d'outil de sélectionner un proxy US, anglais, Néerlandais... Anonymox est disponible gratuitement avec des limites de trafic (sinon il existe une option d'activation payante pour un accès illimité).

    anonymox

    2- L'utilisation de Google Translate pour contourner le blocage de site internet

      

    J'avais partagé il y a un moment déjà une astuce permettant d'accéder à des sites internet bloqués en utilisant Google Translate. Le principe est assez simple et profite simplement de la fonctionnalité de traduction de pages web de Google pour afficher ces dernières même si elles sont bloquées dans votre zone géographique. Je vous invite ainsi à relire l'article expliquant comment faire : Comment accéder à des sites bloqués.  pour commencer.

      

    3- Utilisation d'un service VPN

      

    Pour vulgariser encore une fois, le VPN (Virtual Private Network) à l'instar de ce que fait le proxy va permettre de surfer de façon "relativement" anonyme en faisant transiter le traffic via un serveur tiers mais avec du cryptage et de la sécurisation de données en plus.

    Le truc c'est que certains VPN sont également bloqués par certains sites ou carrément certains pays, aussi il est parfois nécessaire de trouver un service VPN compatible avec l'usage qu'on en fait. 

    Comme d'habitude on peut trouver des services VPN gratuits mais bridés (genre hotspotshield) ou opter pour du premium payant (comme avec hidemyass).

      

    hotspotshield

      

    4- Accéder à un site web directement depuis son adresse IP 

      

    Saviez-vous que chaque site internet possède sa propre IP et que parfois un site est rendu inaccessible par blocage de l'URL et non de l'IP. Pour obtenir cette ip il suffit d'effectuer un PING de l'url dans l'invite de commandes Windows. Il existe aussi des services web en ligne pour réaliser le ping d'un nom de domaine pour en retrouver l'IP tels que ping.eu

    Une fois que vous possédez cette IP, il suffit de la taper dans la barre d'adresse de votre navigateur pour accéder à un site dont seule l'URL est bloquée. 

    Bon, il faut dire que la plupart du temps le blocage se fait aussi sur l'IP. Par ailleurs, certains sites utilisent des services de serveurs de nom de domaine distribué tels que Cloudflare pour améliorer rapidité d'affichage de leurs pages mais aussi pour se protéger des attaques DDOS qui bloquent aussi l'accès au site via l'IP... Mais ça ne coûte rien d'essayer.

      

    5. Utiliser le navigateur TOR

    Je vous renvoie à Wikipédia pour en savoir plus au sujet de TOR si vous ne connaissez pas et je vais aller droit à l'essentiel pour simplement parler du contournement du blocage de sites web. En effet, nous allons simplement utiliser le navigateur de TOR pour surfer de manière anonyme et accéder ainsi au site bloqué.

    Le navigateur TOR est téléchargeable ici : TOR BROWSER. Une fois téléchargé et installé vous remarquerez qu'il ressemble à s'y méprendre à Firefox puisqu'il en est une déclinaison.

    source : http://www.crack-net.com/2016/02/5-solutions-acceder-site-internet-bloque.html

    tor-browser


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique